À savoir

Spéléologie

Les espaces souterrains étant associés aux notions d’inconnu, de mystère, de danger et de complexité, il n’est pas étonnant que l’exploration des grottes, des fosses, des gorges et des autres phénomènes karstiques souterrains relèvent d’une discipline humaine très spécifique – la spéléologie. L’exceptionnelle complexité des sites spéléologiques exige des techniques spécifiques et des équipes de spéléologues formés, leurs activités dans les fosses profondes et les grottes complexes pouvant être décrites comme une sorte d’alpinisme souterrain.

 

Même si nous semblons forts, l’organisme humain peut difficilement survivre sans vêtement et chaussure adéquats à la surface de la Terre et encore moins dans les espaces froids et obscurs des sites spéléologiques. C’est pourquoi les spéléologues sont spécialement équipés, leur équipement dépendant des caractéristiques des sites et de la durée du séjour en leur sein. L’équipement de base dont doit disposer tout spéléologue est l’éclairage, ses vêtements devant être suffisamment solides et chauds, imperméables à l’eau et l’humidité, tout en étant suffisamment légers pour ne pas empêcher les mouvements notamment lorsqu’il s’agit de ramper, de se faufiler, de grimper etc. La descente le long des canaux verticaux nécessite une corde spéciale à la structure statique qui peut supporter des charges très lourdes, un harnais de spéléologie spécial et testé ainsi qu’un ensemble d’instruments, de mousquetons, de bandes, de cordes courtes, de cales etc. Il est souvent nécessaire de franchir des obstacles aquatiques, au moyen de bateaux gonflables ou, lorsque les canaux sont complètement inondés, d’équipement de plongée. La plongée au sein des sites spéléologiques (plongée souterraine) constitue l’une des activités humaines les plus dangereuses.

Bojan Haron Markičević

À savoir

Vous vous demandez peut-être comment respirer dans les vastes et obscurs espaces souterrains ? Allez-vous avoir assez d’oxygène ? Ne vous inquiétez pas, le système d’air dans les espaces souterrains est quasiment identique à celui dominant à la surface, de sorte que vous n’aurez pas besoin de bouteilles à oxygène durant votre séjour au sein des sites spéléologiques. En outre, les recherches ont permis d’établir les bienfaits de l’air respiré dans les grottes sur la santé de l’homme.

Bien que les conditions dominantes dans les espaces souterrains soient plutôt hostiles, les grottes et les fosses sont habitées par une faune spécifique, que ces animaux y vivent constamment, qu’ils y pénètrent que ponctuellement ou qu’ils s’égarent au sein des sites spéléologiques. Il n’y a aucune raison de se faire du souci car parmi eux ne figure aucun animal dangereux. S’il arrive que des serpents venimeux s’égarent au niveau des entrées des fosses, de telles situations, en plus de constituer l’unique danger représenté par le monde animal, sont également très rares.

 

Les différentes cavités et formes souterraines ont été avant tout formées par l’action de l’eau dans les canaux des grottes, de sorte qu’elles sont aujourd’hui encore traversées par les eaux. Les espaces souterrains du karst sont très cavitaires et réagissent très vite à une quantité d’eau accrue à la surface, notamment en cas de fortes pluies ou de fonte soudaine de neige, de sorte que certains canaux sont susceptibles d’être rapidement inondés, devenant ainsi dangereux pour les explorateurs.

 

Cependant, à la grande joie de toutes les touristes, au sein des grottes aménagées ouvertes aux visites, de tels dangers n’existent pas étant donné que des grottes fossiles, qui n’ont depuis longtemps aucune connexion avec leur origine hydrologique, sont le plus souvent aménagées pour les visites. D’autre part, de telles grottes comptent de nombreux décorations et créations fascinantes de cavernes. La sécurité des visiteurs constitue toujours la priorité, si bien que la visite des sites spéléologiques en Croatie est organisée au cours des mois durant lesquels les précipitations sont moindres (principalement de mars à novembre).

Vlado Butina
Tenez compte des recommandations de sécurité suivantes lors de votre visite :
  • Ne pénétrez pas dans des grottes si votre état de santé vous l’interdit
  • Ne pénétrez pas dans les grottes et les fosses sans être accompagné d’un guide
  • Respectez les consignes du guide
  • Déplacez-vous en faisant preuve de prudence car le sol est souvent mouillé et glissant
  • Si nécessaire, tenez-vous à la rambarde de sécurité
  • Portez des vêtements et des chaussures appropriés
  • Munissez-vous d’eau et de nourritures
  • Ne dépassez pas le nombre maximal de visiteurs autorisés à séjourner en même temps dans une grotte
Vlado Butina
Faites preuve de respect envers le mystérieux monde souterrain et préservez les beautés naturelles et sensibles du karst :
  • n’endommagez pas et ne volez pas les aiguilles des grottes, étant donné qu’elles poussent très lentement (en moyenne 1 à 2 mm par an)
  • ne perturbez pas les animaux des grottes
  • ne jetez pas de déchets
  • n’utilisez pas le flash lorsque vous prenez des photographies dans la grotte
  • ne faites pas de graffitis et n’écrivez pas sur les grottes.