La dentellerie en Croatie

La dentellerie en Croatie

Si vous aimez l’aventure et souhaitez aller au-delà des visites touristiques habituelles, suivez la trace des fils de dentelles, car ce patrimoine immatériel protégé vous conduira vers trois localités magnifiques choyant la dentellerie. Chacune de manière différente et unique – bien qu’un élément commun les unisse – une dentelle fine créée par les mouvements filiformes des mains assidues des générations de femmes, qui, en faisant preuve de patience et de précision, transforment les fils en de véritables petites œuvres d’art. Dans les cercles culturels européens, la dentelle en tant qu’art de fabrication appartenait aux ordres religieux, alors que seules les catégories sociales les plus fortunées pouvaient l’acheter.

 

En Croatie, la dentellerie est une tradition choyée depuis des siècles notamment dans les petits milieux ruraux, dans lesquels les femmes au foyer ont à travers les fils tissé leur trace dans la longue histoire de cet art populaire. En Croatie, la dentellerie a vu le jour au moyen-âge avec les pères paulins de Lepoglava et les sœurs bénédictines des îles de Pag et Hvar, où, dans le cadre de leur adoration modeste, les sœurs fabriquaient des décorations en faisant preuve de la plus grande persévérance. Les premières dentelles ont ainsi décoré les espaces religieux et les cérémonies, pour faire ensuite partie des vêtements religieux puis traditionnels, étant donné que les sœurs ont avec générosité transmis l’art du tissage des fils de dentelle au peuple, la tradition de la dentellerie pénétrant ainsi dans chaque demeure et notamment dans celle de l’impératrice autrichienne Marie Thérèse. Outre les dentelles de Lepoglava qui sont renommées comme très élégantes et variées, celle de Pag est également très réputée pour ses riches décorations mais également car elle est tissée au moyen de fils très fins.

 

La dentelle de Hvar dissimule une histoire unique gardée encore aujourd’hui par les sœurs bénédictines qui extraient les fils d’une plante épineuse mais très répandue comme l’agave, dans le cadre d’un processus laborieux, pour ensuite créer dans la prière et une dévotion totale, des œuvres incroyables et pour ainsi maintenir un patrimoine mondial unique exposé au sein même de leur petit musée de la dentelle. Autrefois relique domestique, la dentelle tissée, une décoration fabriquée minutieusement de plusieurs milliers de fils fins, a connu ses dernières années une véritable renaissance en tant que souvenir authentique de Croatie qui d’une façon splendide et unique préserve et promeut la tradition croate de la dentellerie.